Présentation

Doubout pou lagrikilti péyi-nou !

Le Salon de l’Agriculture aura lieu les vendredi 01, samedi 02 et dimanche 03 juin 2018 de 09h00 à 19h00 sur le parking du Stade P. Aliker

Une fenêtre ouverte sur une agriculture diversifiée et durable

La thématique choisie pour cette année 2018,  « Les agricultures durables en Martinique, diversité et perspectives», dans une nécessaire prise en compte des problématiques environnementales et des risques majeurs, oriente le salon vers six axes :

  • L’engagement des agriculteurs dans des pratiques et des productions agricoles durables ;
  • La diversité des formes d’agriculture, des métiers et activités agricoles ;
  • La valorisation des produits agricoles via la micro-transformation et les industries agro-alimentaires.
  • La prévention et la gestion des risques majeurs : un enjeu prioritaire
  • La valorisation des déchets agricoles comme levier de croissance
  • Les enjeux de la transition énergétique

A travers ce salon, la Collectivité Territoriale de Martinique, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture, souhaite exposer la pluralité du monde agricole dans toutes ses composantes et dimensions, et montrer le savoir-faire des professionnels qui en font partie. Par ailleurs, l’accroissement de notre exposition aux risques climatiques, sanitaires et autres risques naturels justifient un éclairage particulier sur ces dimensions. Le secteur agricole offre également des perspectives de développement en matière de transition énergétique qu’il convient de valoriser.

 

Les objectifs du salon de l’agriculture sont les suivants :

  • Montrer l’agriculture martiniquaise et l’économie rurale, dans toutes leurs composantes et diversités ;
  • Valoriser le savoir-faire des producteurs agricoles de la Martinique et la technicité du secteur ;
  • Conforter une image positive d’une agriculture qui porte en elle l’ambition d’un « mieux produire pour mieux consommer et mieux vivre au pays » ;
  • Informer sur les enjeux et les défis de la transition écologique et énergétique afin de faciliter leur compréhension ;
  • Sensibiliser le public à la fois aux risques majeurs et à la résilience (capacité à faire face aux évènements)
  • Favoriser le rayonnement de l’agriculture martiniquaise tant sur le territoire que sur l’ensemble de la Caraïbe ;